|| Brioches et Viennoiseries/ ||| Dossier : Le Levain pour les Nuls |||/ ||| Recettes d'Hiver - Noël |||

STÖLLEN au LEVAIN et PARENTHESE de BLOGGEUSE

recette du stöllen au levain naturel

Apprenez à faire un délicieux Stöllen au levain, avec cette recette !

Ça boulange en ce moment, chez Coconut …..
J’ai, comme qui dirait, une « levainite aigüe » 🙂

Envie de faire tout plein de chose avec ce levain qui vit et s’est installé dans ma cuisine depuis 4 mois.
Envie de tester ses pouvoirs texturant et parfumant. Envie de tester ses limites aussi.

C’est donc au Stöllen que je me suis attaquée aujourd’hui.
J’ai lancé quelques recherches.

recette stollen traditionnel alsace allemand
Car oui, je suis une bloggeuse cuisine, mais j’assume totalement d’aller chercher mon inspiration et quelques idées sur le net.

[ Petite parenthèse.
J’ai remarqué qu’en France, contrairement au blogging américain ou anglais, par exemple, il est plus ou moins tabou de citer ses sources ……
On met sa recette, sans citer qui que ce soit, quelques fois en modifiant plus ou moins les grammages ou en changeant l’ordre des ingrédients.
Je ne jette pas la pierre, je l’ai moi-même fait. Pas pour garder jalousement ma « recette », mais plus par « flemmardise » (ouioui).

Je me pose donc la question, à savoir, pourquoi est-il tabou, en France, de citer ses sources ?
Y a t-il une « honte », un embarras, à révéler que cette recette publiée ne sort pas de notre petit cerveau, et que nous l’avons trouvée quelque part (livre, blog, magazine, etc) ?
Ou
Y a-t-il un esprit de concurrence dans cela ? Cacher sa source pour que personne n’aille voir ailleurs que sur MON blog ?

Alors oui, certes, certaines recettes en sortent (de notre cerveau) ! C’est l’expérience et l’imagination qui fait que des fois, nous « créons » une recette.
Mais, soyons honnêtes avec nous-même, sur 700 recettes publiées, combien en avons-nous « créé » …………… ?

J’ai donc pris la décision de révéler au monde (…..) que je ne crée pas toutes mes recettes (Nonn, c’est vrai ?!) et que j’ai des sources, des points de départ à toutes mes recettes (le mythe s’effondre, L O L)
Je cite donc mes sources, à savoir, qui ou quoi, m’a inspiré la recette du jour. Et ça ne m’écorche pas les doigts de le faire.

Fin de la parenthèse ]

Bref, revenons-en à notre Stöllen.
J’ai donc cherché une recette de Stöllen au levain à tester.

La recette qui circule sur les blogs français est donc celle de Christophe Felder. Il semble ne pas y en avoir d’autres …..
Cette recette préconise l’utilisation d’un « levain » rapide, à base de levure de boulanger. Elle ne m’intéresse donc pas.

Je vais donc faire un tour vers les blogs anglophones et je finis par découvrir cette recette, à base de levain naturel, assez facile à faire.
Elle me vient du blog VirtuousBread.com.

J’ai divisé les quantités par deux et ajusté au niveau du beurre et des fruits confits, car je n’avais que des raisins secs sous la main.
J’ai également supprimé le boudin de pâte d’amande. Pas envie. Mais vous pouvez le rajouter à votre guise.

Voici donc la recette, avec mes quantités :

Pour un Stöllen pour 10 personnes

STÖLLEN au LEVAIN

A commencer la veille au soir pour une cuisson en matinée, le lendemain.

11 hrTemps de préparation

50 minTemps de cuisson

11 hr, 50 Temps total de la recette

Save Recipe

Ingredients

    Le Stöllen :
  • 250 g de levain bien "mûr" et gonflé
  • 500 g de farine T45 ou T55
  • 75 g de sucre
  • 125 g de lait tiède
  • 150 g de beurre mou
  • 1 pincée de sel
  • 300 g de raisins secs
  • 120 g d'amandes entières
  • 2 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger
  • Le glaçage :
  • 60 g de beurre fondu
  • sucre glace, pour saupoudrer

Instructions

  1. La veille, au soir : Dans un grand récipient, on mélange tout le levain, la moitié de la farine, soit 250g de farine, le lait tiède et une cuillère à café de sucre. On couvre et on laisse lever à température ambiante jusqu'au lendemain.
  2. On met aussi les raisins secs à tremper dans de l'eau de fleur d'oranger.
  3. Le lendemain : On met la pâte au levain dans la cuve du robot et on ajoute le reste de farine (250g), le beurre, la pincée de sel et le reste du sucre. On met à pétrir pendant 10 à 15 minutes sur force moyenne.
  4. La pâte doit avoir la consistance d'une pâte à brioche. Elle doit être souple et brillante.
  5. Laisser ensuite reposer pendant 1 heure. Ajouter ensuite les raisins égouttés et les amandes entières, en pétrissant légèrement. Laisser de nouveau reposer pendant 1 heure.
  6. Sortir le pâton et l'étaler sur une feuille de papier sulfurisé en carré, sur une épaisseur d'environ 2 cm.
  7. Rabattre un des côtés vers le centre, deux fois, et l'autre côté vers le centre, une fois, de façon à obtenir un pliage en porte-feuille. Laisser lever 1 heure.
  8. Préchauffer le four à 240°C.
  9. Enfourner le Stöllen sur une plaque de four, avec le papier sulfurisé et baisser la température à 180°C. Cuire 40 à 50 minutes, le temps que le Stöllen soit bien doré.
  10. Une fois cuit, sortir le Stöllen du four et le badigeonner avec du beurre fondu. Saupoudrer avec du sucre glace et laisser refroidir.
  11. Une fois refroidir, on badigeonne de nouveau avec le beurre et on termine en saupoudrant de sucre glace.
  12. Emballer le Stöllen dans du papier sulfurisé et laisser maturer pendant 2 à 3 semaines. Plus vous attendrez, meilleur il sera !
https://www.lecoconutblog.com/2016/12/stollen-au-levain-et-parenthese-de-bloggeuse/

stollen au levain facileLe Stöllen avant cuisson

Le premier glaçage au beurre, sur le Stöllen encore chaud.

Le saupoudrage avec le sucre glace.

recette du stöllen alsacienLe deuxième glaçage, une fois le Stöllen refroidi.

recette du stöllen traditionnel au levainHop ! on emballe et on laisse les saveurs s’imprégner les unes des autres pendant deux à trois semaines …..

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

N’en perdez pas une miette !

You Might Also Like

4 Commentaires

  • Reply
    kouky
    17 décembre 2016 at 17 h 24 min

    Superbe stollen !! j’ai fait il y a quelques temps celui de Christophe Felder et on a beaucoup aimé.
    Il faut dire que même si j’aime beaucoup la boulange je n’ai toujours pas franchi le pas de faire mon propre levain, du coup je vous regarde avec envie et hésitation! lol!
    Sinon pour le fait de citer la source je suis tout à fait d’accord avec toi et je cite systématiquement mes sources, je pense qu’on doit au moins ça à la personne qui nous a permis de nous régaler, mais tout le monde n’a pas la même vision des choses! très bon week end !

    • Reply
      Coc' La Cairote
      19 décembre 2016 at 9 h 10 min

      Merci pour ton commentaire, Kouky.
      J’espère qu’un jour tu franchiras le pas pour te lancer dans l’aventure du levain, c’est très intéressant 😉
      Je te souhaite un très bon début de semaine ….

  • Reply
    la nonna
    17 décembre 2016 at 20 h 02 min

    personnellement je cite toujours mes sources, mais j’ai souvent eu la désagréable surprise de voir le lendemain de ma parution ou qq jours apres « ma » recette, non pas ma recette en fait puisque la personne a modifié un ingrédient, gramme etc etc…
    et pour en revenir au levain, j’ai abandonné….(patapé)

    • Reply
      Coc' La Cairote
      19 décembre 2016 at 9 h 11 min

      Tu as abandonné ton levain ?! Pabien lol 😉 :*
      Bisous Nonna, merci pour ton commentaire.

    Votre commentaire